Logo Siclo
We shape Technology with Passion

Comparer l’UX/UI au récit d’une bande dessinée 

time 5 mins
Share

Pourquoi l'UX/UI est plus similaire à une bande dessinée que vous ne le pensez

 

Quand on lit une bande dessinée, nos yeux sont guidé tout le long des pages. Il y a une hiérarchie; dans une page des cases et dans ces cases des bulles à lire. Si la narration est bien faite le lecteur comprend tout ce qu’il ce passe très facilement, il sait quelle case regarder d’abord et quelles bulles lire en première dans chaque case. Le lecteur naviguera alors aisément entre les pages sans jamais qu’il ai besoin de revenir en arrière pour comprendre ce qu’il s’est passé avant. Cela est possible seulement car le lecteur connait certains codes, il est éduqué sur comment lire une bande dessiné ( commencer par la case en haut a gauche etc...)

 

Maintenant si l’on compare cela à une interface numérique, le design doit aussi être travaillé de manière à guider l’utilisateur dans le site web ou l’application. Si l’utilisateur cherche à faire quelque chose, il dois savoir ou le trouver instantanément sans avoir à réfléchir. C’est comme ça qu’on peut juger si le design est bon. Le designer devra alors emmener les utilisateurs ou il le souhaite de la même manière qu’un auteur avec ses lecteurs. S’il veut que l’utilisateur interagisse avec tel ou tel éléments ils les fera plus visible et plus gros comme par exemple un bouton “ajouter au panier” qu’on retrouve souvent très mis en avant sur les plateformes de e-commerce. Toute l’architecture, l’ergonomie et le graphisme des interfaces seront alors établis pour influencer les choix des utilisateurs et qu’ils navigue comme il le souhaitent dans l’application. 

 

Pour cela il y a a aussi une certaine hiérarchie qui doit être respecté quand on design une interface. Si l’on reprend l’exemple du e-commerce, quand l’utilisateur cherche un produit en particulier, il devra d’abord aller dans les filtres et choisir une catégorie de produits pour ensuite rentrer dans les details de celle-ci. On part toujours du general pour aller au plus précis. Quand on fait du design, c’est important de s’appuyer sur ce que les gens savent déjà.

 

 c’est pour ça qu’il faut faire très attention de ne pas partir dans des choses trop original quand créer une interface ou alors le faire de manière intelligente. Il faut savoir que les utilisateurs on deja des modèles mentaux qu'ils utilisent pour se representer et interagir avec les choses qui les entourent. Par exemple une porte est rattache a un axe vertical et peut pivoter, donc on tire ou pousse. Si . C’est la même chose pour une bande dessiné et une interface numérique. Google, apple, windows… on établis des règles importantes a respecter pour interagir avec des intercales. Par exemple on sait que s’il on appuis sur un mot dans la barre de navigation que l’on va atterrie sur un nouvelle page. On sait que s’il … etc. C’est donc important de suivre un certain nombre de ces règles pour que l’utilisateur s’y retrouve. un design trop novateur risque de ne pas être compris car a l'inverse de ces modèles mentaux.

 

Une autre particularité de la bd est qu’à la fin de chaque double page, la dernière case doit laisser du suspense au lecteur et lui donner envie de tourner la page. C’est ce qui rend l’histoire addictive. Ce phénomène est aussi utilisé dans les séries à la fin de chaque episode. On retrouve ce même procédé sur des sites web comme pinterest ou des applications comme instagram ou l’utilisateur est toujours poussé à scroller infiniment pour découvrir le prochaines publication.

 

Il y a donc une similarité entre un travail d’auteur qui doit amener ses lecteur ou il souhaite dans sont récit avec un designer qui a pour but de guider les utilisateur dans son site web et sont applications. Une différences majeur est qu’en effet dans la bandes dessiné, pour aller d’un point A à un point B, un seule scenario est possible à l’inverse d’un site web ou d’une application ou l’utilisateur est maitre de ces decisions. Le scénario d’un site internet est dans ce cas la plus similaire à celui d’un jeux video à monde ouvert. Il y a souvent une histoire principale mais l’utilisateur est libre de se balader ou il veux, et libre à lui de suivre l’historie principale, meme si de faite, il sera guider vers celle-ci. 

 

L’objecif du designer est donc d’emmener un utilisateur d’un point A a un point B. 

 

Maintenant qu’est ce que L’UX et l’UI. 

 

L’UX est utilisé pour User Éxperience, c’est l’architecture du produit. L’UI signifie User Interface, c’est la qu’on va se concentrer sur le visuel de chaque page (Images, couleurs, fonts icons).

Si L’UX et L’UI sont des thermes qui peuvent vous être assez flou, imaginez que l’UX serait le récit, le scénario d’une bande dessiné quand l’UI serait les vignettes et les dessins de la pages. C’est la qu’on comprend que l’UI (les dessins) n’a pas pour but d’être simplement “jolie” mais surtout d’être efficace pour accompagner l’UX (le récit)  “récit” 

 


Aug 09 2019